lundi 25 octobre 2010

Chomeuse!

Je profite de cette accalmie niveau boulot pour enfin me mettre à mon blog. Ce fameux blog que je cherche à tenir depuis maintenant un ans... Comme je peux enfin le commencer grâce à la merveilleuse aventure du chômage (faut bien trouver des bons côtés) il me semble logique de la commencer avec une anecdote Pôle emploi.
At last I'm taking some time for my blog, this blog I have been thinking of for a year now. As I can start it now thank to the great adventure of being unemployed, I thought it seems logical to start with a sketch about it.

Il faut savoir que je n'étais jamais allé au Pôle emploi de ma vie et que la seule expérience que j'avais connu de ce genre était le Job Center (ça na rien à voir il faudra que je les compare un jour). Du coup en arrivant j'étais surprise de découvrir un endroits calme et vide. Il n'y avait personne en dehors de la dame d'accueil et le surveillant. Moi je m'attendais plus à ce que les média nous décrivent surtout dans le 93: une guerre sanguinolente du travail rare, des queues sans fin, le desespoire et le concour de celui qui ralerait le plus fort (en gros le RER B: tu remplaces la baston de la place par celle de l'annonce).
I've never been to the french job center before and the only experience I had was the english one. So when I arrived, I was surprise to discover a very empty and quiet place. There were no one except the security guy and the girl at the front desk. I was more expecting what the media describe, especially in the 93: a war for the rare job opportunities, endless queue, despair and the usual french contest of the one that would complain the most.

J'arrive avec de l'avance et l'on me fait attendre dans un espace ridiculement petit, le nez collé à un écran, le son à fond avec une video Pôle emploi. Cette video dure 3 minutes! En un quart d'heure je pétais déjà les plombs, le gamin à côté de moi la connaisait par coeur et sa mère, là depuis plus d'une heure rentrait dans une transe me demandant l'heure toutes les 5 minutes (scène suréaliste, surtout le gamin qui chante la video!).
I came a bit in advance and they ask me to wait in the smallest space ever, right in front of a screen playing too loud a video about the job center. This video last 3 minutes! Which means that I was already turning crasy after 15 minutes, the kid there already new it by heart and his mother here since a hour was going into a trance asking me the time every 5 minutes (It was a pretty weird situation, especially the kid singing the video tune!).

Enfin arrive mon premier RDV. Une dame chargée de faire la partie administrative. Elle me met en garde façon 93: si je perd les papiers "Pôle emploi il me défonce" "si tu reviens sans ils vont te mettre misère!" (dit de façon très gentil, mais surprenant, elle on doit pas la faire chier dans le RER B).
Vient ensuite un deuxième rendez-vous pour définir mon profil et trouver des offres pour moi. Une dame très gentille miss moustache 2006 me reçoit. A peine j'explique mon métier qu'un blanc s'installe... c'est là qu'elle me propose de chercher mon boulot avec google. Au moins elle la joue franche, elle sait qu'ils pourront pas vraiment m'aider.
At last my first appointment with a lady in charge of the paper work. She warns me about the job center paper politics but dodgy area style: " if you lose the paper, the job center will mess with, you don't screw with us. ok?" ( she said it very nicely but it was really surprising :)
Then came the second appointment to define my profile and find an offer for me. A very nice lady miss mustache 2006 welcomed me. As soon as I start to explain my job long a silent start... at that moment she propose me to look for a job with google. It least she was honnest.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire